Il y a quelques jours, la plateforme L.E.S. Musulmans avait fermement dénoncé la déferlante islamophobe qui s’empare actuellement de nombreux médias et personnalités politiques. Les rassemblements et discussions autour de l’alarmante montée de l’antisémitisme en France se sont ouverts dans un climat de tension favorisé par une libération de la parole discriminatoire et stigmatisante, et légitimé par les médias.

L’instrumentalisation presque systématique de la nécessaire lutte contre l’antisémitisme est pernicieuse et se fait aux dépens d’une partie de la population et des valeurs françaises d’égalité et de fraternité. Il est impératif de s’attacher à lutter de manière juste et égalitaire contre toutes les formes de racisme et de discrimination, plutôt que de monter les communautés religieuses les unes contre les autres.

C’est dans ce contexte que notre partenaire dans la lutte contre l’islamophobie, le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France), appelle à la mobilisation de tous les citoyens afin de dénoncer le procès d’intention que les musulmans subissent à tort, et appeler à l’unité.

Comment agir face à l’islamophobie?

Nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte contre l’islamophobie. À ce titre, le CCIF propose deux champs d’action, avec des courriers modèles à disposition.

  • Action 1 : signaler les propos au CSA
  1. Rendez-vous sur le site du CSA ;
  2. Signalez les propos qui incitent à la haine des musulmans ;
  3. Encouragez votre entourage à en faire de même pour que la mobilisation soit massive ;
  4. Reprenez à l’étape 1 chaque fois que vous entendez des propos problématiques.
Votre saisine concerne : Un service de télévision
Le nom de la chaîne concernée : LCI
Le nom du programme ou de la publicité : La Matinale LCI
La date de diffusion : 19.02.19
L’heure approximative de diffusion : 08h30
Votre saisine concerne : La déontologie de l’information et des programmes
Décrivez le motif précis de votre saisine : Les propos tenus par Eric Zemmour, invité exclusif de l’émission, étaient abjects, profondément choquants et stigmatisants envers une grande partie du peuple français. Ces propos tenus, dans le cadre d’une émission grand public, sont constitutifs d’une incitation aux comportements discriminatoires, à la haine et à la violence à l’égard d’un groupe déterminé, en l’espèce les musulmans. Il me semble donc essentiel que la chaîne soit sanctionnée pour avoir donné un porte-voix à ces propos pernicieux pour la cohésion nationale.
Voici les propos : « Il y a une alliance entre l’extrême gauche, qui cherche des troupes avec les jeunes musulmans de banlieue contre le capitalisme, et les Frères musulmans qui cherchent des alliés pour islamiser la France et abattre juifs et chrétiens. » Ou encore : « (…) de nous avoir expliqué que l’islam est une religion de paix et d’amour alors que cet antisémitisme est le produit d’une culture islamique qui vient de très loin ».
  • Action 2 : écrire à vos élus
  1. Recherchez les coordonnées de vos maires, députés (prenom.nom@assemblee-nationale.fr) et sénateurs (p.nom@senat.fr) ;
  2. Copiez et adaptez le courrier-type dans l’encadré ci-dessous ;
  3. Envoyez en mettant l’adresse contact@islamophobie.net en copie ;
  4. Encouragez votre entourage à en faire de même pour que la mobilisation soit massive.
Objet : Demande d’audience
Madame le Maire / Monsieur le Maire / Madame la Sénatrice / Monsieur le Sénateur / Madame la Députée / Monsieur le Député,
J’observe avec grande inquiétude l’évolution de notre société depuis les attentats de 2015. Force est de constater que des millions de nos concitoyens musulmans font face à un climat de suspicion généralisée. Celui-ci est notamment alimenté par la propagation d’un discours islamophobe ayant pour finalité de stigmatiser vos concitoyens de confession musulmane.
Aujourd’hui, c’est avec effroi que je constate qu’une nouvelle étape est franchie en toute impunité puisque on accuse l’ensemble des musulmans d’antisémitisme.
Mon indignation est d’autant plus grande que ces propos sont le fait de femmes, d’hommes politiques, d’élus, d’intellectuels, de journalistes, etc. Ces raccourcis sont insupportables et de nature à susciter de la haine et de la violence à l’encontre des musulmans.
Eu égard à cette expression croissante d’amalgames concernant des citoyens français en raison de leur foi, il apparaît indispensable de travailler de concert contre les préjugés et les discours de haine.
Soucieux de contribuer au mieux vivre-ensemble, je souhaite vous rencontrer afin de vous faire part de mes inquiétudes et d’échanger sur les questions de racisme et d’islamophobie : des questions qui, je l’espère, seront considérées avec grande attention de votre part.
Pour combattre toutes les formes de racisme, notre pays a besoin d’une unité sans faille.
Toutefois, il reste encore un long chemin à parcourir et toutes les forces sont requises.
En connaissance de votre attachement aux valeurs d’égalité, de fraternité et de liberté et afin de vous exposer plus avant les perspectives offertes sur ce sujet, je vous prie, cher(e) élu(e) de la République, de bien vouloir m’accorder une audience qu’il vous plaira de fixer selon votre convenance.
Je vous remercie de bien vouloir me tenir informé(e) des suites que vous entendez réserver à ma requête.
Veuillez agréer, Madame le Maire / Monsieur le Maire / Madame la Sénatrice / Monsieur le Sénateur / Madame la Députée / Monsieur le Député, l’expression de ma haute considération.

La mobilisation, c’est maintenant.