Le 22 mai dernier, le Ministère de l’Intérieur annonçait la réouverture des lieux de culte. Si cette annonce représente un grand soulagement pour des millions de fidèles, elle constitue aussi un réel défi. En effet, dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons depuis quelques mois, la protection et la sécurité des usagers doit être une priorité. Des expériences comme celles de l’Allemagne, où des dizaines de fidèles ont été contaminés après leur participation à un office religieux, nous invitent tous collectivement à la plus grande prudence et à la plus grande responsabilité.

Pour aider les mosquées dans cette phase de déconfinement, la plateforme L.E.S. Musulmans a donc formé un groupe de travail composé d’imams et de plusieurs responsables de lieux de culte afin d’établir la liste des besoins et de proposer des outils d’accompagnement. Si le ministère a publié une série de mesures destinées à tous les responsables religieux, il nous semblait primordial de réfléchir à des dispositifs adaptés au contexte spécifique des mosquées. Ces derniers jours, le pôle MOSQUÉES de la plateforme a donc multiplié les échanges en visio-conférence avec plusieurs imams pour élaborer un plan de sortie. Il en est ressorti plusieurs choses :

  • La création d’un guide pratique destiné aux mosquées afin de faciliter la réouverture des lieux de culte. Ce guide complet, qui a été nourri par un travail d’analyse, de veille, et de concertation, recense l’ensemble des informations à jour. Il contient également une série de recommandations visant à garantir la sécurité de tous les fidèles. Il est disponible : ici.
  • La diffusion d’affiches, pensées pour être concises et complètes, au grand public. Ces visuels doivent faciliter l’appropriation du guide – plutôt long ! – au plus grand nombre, par voie numérique ou sous forme d’affiches disposées directement dans les lieux de culte.

  • L’ouverture d’une ligne d’assistance dédiée aux responsables associatifs souhaitant être conseillés et accompagnés dans la réouverture de leurs mosquées.

Les gestionnaires de lieux de culte ont, de toute évidence, un rôle majeur à jouer dans la mise en application des mesures sanitaires et la protection de tous les fidèles. Mais ce travail ne peut se faire sans la participation active de chacun d’entre nous. Il est ici question de responsabilité collective. Nous le savons, les quartiers populaires – dans lesquels vivent un grand nombre de nos coreligionnaires et où se situent une grande partie des mosquées – ont été particulièrement touchés par l’épidémie du COVID-19. Et parmi les populations les plus fragiles : les personnes âgées qui, comme on le sait, sont nombreuses à fréquenter les mosquées. Protégeons-les en veillant à appliquer et respecter, de la plus stricte des manières, les gestes barrières.