Alors que l’épidémie de coronavirus continue de progresser en France, et que le bilan des morts ne cesse de s’alourdir, de nombreuses questions se posent quant au maintien et au déroulement des rites funéraires, notamment pour les fidèles musulmans.

Ces derniers jours, nous avons en effet reçu des centaines de messages de concitoyens s’interrogeant sur les démarches à suivre pour accompagner leurs proches en fin de vie, les enterrer dans le respect des traditions musulmanes et dans des conditions dignes. L’inquiétude est d’autant plus grande que, sur les réseaux sociaux, des témoignages faisant état de problèmes graves ne cessent d’affluer :

  • saturation de certains hôpitaux, chambres mortuaires et funérariums,
  • rapatriements vers les pays d’origine bloqués en raison de la fermeture des frontières,
  • nombre insuffisant de carrés musulmans,
  • familles endeuillées livrées à elles-mêmes en raison du manque d’information.

Face à cette crise sans précédent, nous avons donc décidé de lancer, en urgence, un plan d’action multidimensionnel. La cellule de crise #UrgenceJanaza est lancée immédiatement et sera opérationnelle tout le temps qu’il faudra pour accompagner le public musulman. Afin d’en assurer le bon fonctionnement et de garantir une réactivité maximale, sept personnes seront exclusivement dédiées à cette cellule.

Concrètement, que prévoyons-nous ?

  1. Information du public sur l’état des rites funéraires et l’évolution des restrictions sanitaires.
  2. Recensement, en temps réel, des carrés musulmans, des pompes funèbres et des pays qui acceptent les rapatriements, à travers une cartographie dynamique
  3. Mise en place d’une adresse d’urgence et d’une permanence téléphonique dédiée, pour informer et conseiller les familles dans ces moments difficiles.

Par ailleurs, la plateforme L.E.S. Musulmans demande officiellement à l’État de mettre à disposition des carrés musulmans partout où cela est nécessaire afin que les familles qui le souhaitent puissent enterrer dignement leurs proches défunts. C’est l’un des principaux points de tension car dans certaines zones, ces carrés manquent cruellement. Il est indispensable de trouver des solutions pour faciliter ces inhumations n’importe où sur le territoire.

L’urgence et la gravité de la situation imposent responsabilité, coopération et solidarité nationale. Nous espérons que toutes les parties prenantes faciliteront la prise en charge et l’accompagnement des familles musulmanes dans ces moments d’épreuve.

Ces informations devant être partagées le plus largement possible, nous comptons sur votre relais.

N’hésitez pas à partager ce texte et nos supports visuels sur vos réseaux sociaux, via whatsapp, mailings, etc.

Un grand merci à tous.

Prenez soin de vous.